Accueil
 
NOTRE ASSOCIATION
 
CONGRES SMF 2014
 
Programmes annuels SMC
 
nos activités annuelles
 
Paysages forestiers
 
Marais tufeux
 
FLEURS RARES
 
CHAMPIGNONS
 
Agarics
 
Amanites
 
Bolets
 
Cortinaires
 
Inocybes
 
Russules
 
Lactaires
 
Lépiotes
 
Tricholomes
 
Polypores
 
Morilles
 
Chanterelles
 
Clavaires
 
Divers
 
MYXOMYCETES
 
Pézizes
 
Test
 
Sortie à Storkensohn ; octobre 2019
 
 
Séjour Morvan 2020- Brassy  

Séjour dans le Morvan du 12 au 15 octobre 2020 - Brassy

 

Cette activité annuelle attire toujours un bon nombre de participants. Cette année encore, ce fut le cas. Vingt-quatre mycologues avaient choisi de passer ces quelques jours en terre morvandelle.

Sur la route du Morvan, il est de tradition, à quelques km de Saulieu de faire une halte à la tourbière de l’homme mort. Cet endroit nous renseigne sur la densité fongique que nous allons découvrir tout au long de nos recherches. Il y a du champignon, plus qu’en Châtillonnais, mais cependant moins que les années fastes.

Bien sûr, figurera au tableau de chasse la superbe  Amanita muscaria, mais également la non moins spectaculaire Macrolepiota procera. Ces deux spécimens côtoieront une bonne dizaine d’autres espèces dont la liste sera établie plus tard.

Après cette courte étape, nous prenons la direction de la tourbière du Vernet, sise au pied sud de la forêt Chenue. Après de nouvelles espèces mises en cagettes, il est pris la décision, vue la fraîcheur du "fond de l’air", d’aller pique-niquer à l’abri, à la maison du parc.

Réchauffés, l’estomac calé, la caravane descend la route qui longe le Vignan. Étape bien connue des habitués des sorties dans le Morvan. Ce lieu, fourni toujours une moisson intéressante d’espèces. La tradition sera respectée. Le contenu des cagettes continue de se développer. Il y a certainement des doublons. Un tri s’impose.                   

Ce sera le Breuil qui sera choisi pour cette opération. Là se trouvent des tables de pique-nique… mais il faudra y ajouter les tables apportées par Jacques pour que toutes les récoltes puissent s’étaler. Que voilà déjà une impressionnante moisson !                     

   Pendant que la détermination et le tri s’effectue sous la direction de Marie-Geneviève, certains s’aventurent sous les bois tout proches, d’où Pierre rapportera un Boletus edulis de taille plus que respectable ! Il sera cuisiné au repas du soir par Monique eAnnie

Au total, 59 espèces seront mises sur assiettes, sur la terrasse à, auvent, à notre retour à Brassy où nous logeons. Nous sommes le seul groupe à occuper les lieux. Le site est exceptionnel, l’accueil chaleureux, l’espace est confortable, les chambres spacieuses. Et les repas d’excellentes qualités.  

 

 . Le lendemain, le ciel est gris, presque noir, mais il ne pleut pas. Nous commençons à être habitués aux routes du Morvan, étroites, sinueuses, mais si pittoresques.  Celles d’aujourd’hui, nous conduit à  la gare de Brassy.

     Beaucoup de feuillus, parsemés d’épicéas que nous explorerons pendant une bonne heure. Les espèces rencontrées ne seront guères différentes de celles trouvées la veille. C’est toujours le premier jour que notre moisson est la plus fructueuse. Cependant, une dizaines d’espèces s’ajouteront à notre exposition telle Mycena rosea nos deux premiers cortinaires qui mettront les déterminateurs à rude épreuve !

L’après-midi, sur une suggestion de Gilles, nous partons en direction de Quarré les Tombes, pour un arrêt à l’étang du Griottier Blanc – il faudra une savante manœuvre pour arriver jusqu’au parking – dont le niveau est au plus bas. Malgré une petite bise peu engageante, chacun s’égaie aux alentours. Hormis Suillus luteus (nonette voilée) trouvé sous pins, il ne sera découvert que quelques espèces nouvelles. Mais le soir, le compte fait, on approchera des 85 espèces exposées.

C’est déjà mercredi. Nous retrouvons Marie-Geneviève et François près du chalet Du Breuil pour explorer des parcelles de la forêt de la forêt Chenue. Une des plus anciennes forêts de hêtres en Morvan, aménagée dès le XVIème siècle. Nous en repartons vers une destination inconnue, pour finalement herboriser le long d’une route étroite près d’un lieu-dit « La Maison » ! Peu de nouvelles choses. Mais si la moisson de champignons s’avéra maigre, elle fut compensée par une belle récolte de châtaignes ! 

     Notre après-midi sera consacrée à un peu de culture autre que mycologique.  Avec, à la Maison du Parc, la visite des jardins et le passage au musée de la résistance, nous rappelant que le Morvan fut un lieu que les horreurs de la guerre n’avait pas épargné.

Et voici déjà le dernier jour ! Comme le temps a vite passé ! Il faut faire le bilan. 110 espèces mises, sur assiettes !

 

Il reste du temps pour une cueillette alimentaire. Les près regorgent d’Agaricus campestris. Un dernier coup d’œil sur notre expo avant de rendre à la forêt ses sporophores et un hommage à Mendy notre charmante hôtesse qui en sera toute émue                                              

 

 

Liste des espèces récoltées


1.         Boletus edulis

2.         Caloboletus calopus

3.         Neoboletus erythropus

4.         Leccinum albostipitatum

5.         Leccinum scabrum

6.         Xerocomus chrysenteron

7.         Xerocomus badius

8.         Chalciporus piperatus

9.         Suillus grevillei

10.       Suillus bovins

11.       Suillus luteus

12.       Tylopilus felleus

13.       Paxillus involutus

14.       Hygrophoropsis aurantiaca

15.       Gomphidius glutinosus

16.       Russula nigricans

17.       Russula delica

18.       Russula claroflava

19.       Russula betularum

20.       Russula fellea

21.       Russula queletii

22.       Russula ochroleuca

23.       Lactarius deterrimus

24.       Lactarius torminosus

25.       Lactarius trivialis

26.       Lactarius necator

27.       Lactarius glyciosmus

28.       Hygrocybe coccinea

29.       Hygrocybe conica

30.       Clitocybe gibba

31.       Clitocybe costata

32.       Clitocybe odora

33.       Lepista nuda

34.       Laccaria amethystea

35.       Laccaria laccata

36.       Tricholomopsis rutilans

37.       Tricholomopsis decora

38.       Tricholoma terreum

39.       Tricholoma fulvum

40.       Tricholoma ustale brun ocre à brun roux, très visqueux

41.       Melanoleuca melaleuca

42.       Xerula radicata

43.       Mucidula mucida

44.       Cystoderma amianthinum

45.       Baeospora myosura

46.       Rhodocollybia butyracea

47.       Rhodocollybia maculata

48.       Rhodocollybia prolixa var. distorta

49.       Gymnopus erythropus

50.       Gymnopus dryophilus

51.       Gymnopus peronatus

52.       Mycena pura

53.       Mycena epipterygia

54.       Mycena galericulata

55.       Mycena inclinata

56.       Clitopilus prunulus

57.       Pluteus cervinus

58.       Cortinarius azureovelatus

59.       Cortinarius triumphans ou callisteus voir photos du pavé 4ème édition. Sent-il la fumée de locomotive ?

60.       Cortinarius camphoratus

61.       Cortinarius pholideus

62.       Cortinarius infarctus

63.       Cortinarius laniger

64.       Hebeloma mesophaeum avec de petits chapeaux à centre brun-roux

65.       Hebeloma leucosarx comme crustuliniforme mais plus petit et plus pâle

66.       Gymnopilus penetrans

67.       Hypholoma fasciculare

68.       Hypholoma lateritium

69.       Coprinus comatus

70.       Psathyrella piluliformis

71.       Kuehneromyces mutabilis

72.       Phaeocollybia lugubris qui ressemble à une Collybia fusipes

73.       Agaricus campestris

74.       Agaricus sylvaticus

75.       Agaricus sylvicola

76.       Macrolepiota excoriata à stipe court

77.       Macrolepiota procera

78.       Macrolepiota mastoidea

79.       Chlorophyllum brunneum

80.       Amanita muscaria

81.       Amanita citrina

82.       Amanita citrina var. alba

83.       Mutinus caninus

84.       Clathrus acheri

85.       Crucibulum laeve

86.       Scleroderma citrinum

87.       Cantharellus cibarius

88.       Piptoporus betulinus

89.       Pseudohydnum gelatinosum

90.       Hydnum rufescens

91.       Hydnum repandum

92.       Laetiporus sulphureus

93.       Bjerkandera adusta

94.       Daedaleopsis confragosa

95.       Fomitpsis pinicola

96.       Calocera viscosa

97.       Calvatia utriformis

98.       Leucoagaricus leucothites

99.       Phaeolus schweinitzii

100.     Pterula miltifida

101.     Ramaria ochraceovirens

102.     Phaeotremella foliacea

103.     Phallus impudicus

104.     Sparassis crispa

105.     Fuligo septica

106       Xylaria hypoxylon

107       Pleurotus dryiunu

108       Crepidotus aplanatus

109       Lactarius rufus

110 Leratiomyces squamosus

 


© 2020