Accueil
 
NOTRE ASSOCIATION
 
CONGRES SMF 2014
 
Programmes annuels SMC
 
nos activités annuelles
 
Paysages forestiers
 
Marais tufeux
 
FLEURS RARES
 
CHAMPIGNONS
 
Agarics
 
Amanites
 
Bolets
 
Cortinaires
 
Inocybes
 
Russules
 
Lactaires
 
Lépiotes
 
Tricholomes
 
Polypores
 
Morilles
 
Chanterelles
 
Clavaires
 
Divers
 
MYXOMYCETES
 
Pézizes
 
Test
 
 
sortie morilles 2021  

Sorties morilles 2021

 

Comme chaque année la SMC organise deux sorties morilles :

L’une en mars pour les morilles noires et l’autre en avril/mai pour les morilles blondes.

E 2021 les morilles noires ont été prospectées le 18 mars du côté des étangs du ru du val des Choux et les morilles blondes, le 6 mai dans la forêt de Duesmes.

 

À la recherche des morilles noires, 18 mars 2021 :

     Il avait plu l’avant-veille, il avait plu la veille, il a plu le lendemain. Mais, ô miracle, ce jeudi, il a fait beau. Pas très chaud, mais n’oublions pas que le printemps n’est pas encore au rendez-vous ! La météo fait bien les choses quand on le lui demande… Pas de pluie, Madame, s’il vous plait, lorsque les mycologues sont de sortie.  Ils étaient vingt-quatre cette après-midi-là !

     C’est un coin bien connu qui nous réunis une nouvelle fois. Les pessières qui bordent le vallon du ru descendant du Val des Choux, tout autour de la "borne Mathey" sont un peu bouleversées par l’exploitation forestière, mais il reste encore suffisamment de peuplement en épicéas pour que l’exploration vaille la peine.          

 

Une rapide concertation sur les lieux à prospecter, un temps de recherche donné, et chacun choisit son lieu de traque.

Pour une fois, les recherches n’auront pas été vaines ! 3 spécimens du sporophore tant recherché auront été dénichés.

D’autres espèces ont aussi été découvertes citons parmi elles :

                       Disciotis venosa (pézize veinée)

                       Fomitopsis pinicola                                                                    

                       Strobilurus esculentus

  

 

 

A la recherche des morilles blondes, le jeudi 6 mai 2021

 

Initialement prévue le 22 avril, cette sortie a eu lieu le 6 mai.

Il a plu toute la journée, plus de 20mm ! Cependant, comme si la météo avait voulu faire un geste pour les mycologues, elle s'est calmée le temps de notre recherche.

     Nous étions vingt-quatre. La destination de nos investigations nous était bien connue, pourtant nous avons erré un bon moment par les chemins du finage de Duesme avant de retrouver notre bois favori…

 

 

 

… où, dans le temps, prospérait le frêne. Cette essence forestière aimant vivre en symbiose avec Morchella esculenta, la place était  un lieu tout indiqué pour notre exploration. Mais le frêne a pratiquement disparu pour laisser place au hêtre… sans doute une question de rentabilité à venir. Qu’importe, le mycologue est un être curieux de nature. Au pas lent du promeneur, il ne se laisse pas distraire et son regard aiguisé fut récompensé par la découverte du sporophore qu’il cherchait. La morille était là ainsi que Calocybe gambosa, plus connu du mycophage sous le vocable de Mousseron de la Saint Georges.

 

 

À une lieue de là, se trouve le spectaculaire site de la source de la Coquille. Le détour nous a paru intéressant d’autant qu’il nous est arrivé d’y découvrir des morillons. Si rien ne vint s’ajouter à la liste de nos trouvailles, le "coup d’œil" valait le détour.

 

 






 

© 2021